Étiquettes

, , , , , ,

clem-anne… La première mandarine de l’année est toujours une erreur que l’on ne peut s’empêcher de faire. Elle n’est probablement pas bonne car ce n’est pas encore la saison. La raison voudrait que l’on attende décembre, mais comment résister à cette couleur orange encore mouchetée de vert ? Tant pis pour le goût, cette couleur d’automne est si jolie ! On croquera quand même le fruit acidulé comme un bonbon, évoquant avec regret la sacro-sainte mandarine corse, la meilleure s’entre-toutes, hélas si éphémère… La première mandarine est toujours une erreur. Une faute qu’il est bon de faire en début d’automne, juste pour le plaisir de se rappeler les réjouissances à venir sur les étals…

Publicités